Rennes : la LGV donne un coup de fouet au marché immobilier

Le Vendredi 22 septembre 2017
Image Rennes : la LGV donne un coup de fouet au marché immobilier

Tandis que le marché immobilier de la métropole rennaise s’est révélé particulièrement dynamique en 2016, la récente inauguration de la LGV et l’implantation de nouvelles entreprises au sein du quartier d’affaires flambant neuf EuroRennes devrait apporter un attrait particulier à la région Bretagne dans les prochaines années. Zoom sur le regain d’énergie de l’immobilier rennais et les différents facteurs facilitant l’accès à la propriété.

Prix médian au m² des maisons et appartements mis en vente

D’après les données recueillies en février 2017, le prix médian au mètre carré des maisons et appartements proposés à la vente est en hausse à Rennes. Globalement, le prix médian des maisons mises en vente a subi une hausse de 0,1 % bien que des variations conséquentes soient constatées selon les quartiers. Dans les quartiers du Thabor et de Sacré Cœur par exemple les prix sont plus hauts que dans les quartiers de Villejean et Jeanne d’Arc.

En ce qui concerne les appartements à Rennes, la tendance est aussi à un relèvement des prix. Effectivement, le prix des T2 et T3 à Rennes a subi une valorisation de 13 % par rapport à la même période en 2016. Sans surprise, ce sont les appartements les mieux situés — c’est-à-dire concentrés autour du centre-ville de Rennes, Rennes-Fougères et Arsenal-Redon —, qui ont vu leur prix de vente croître. Mais tout cela n’a rien d’alarmant tant la LGV est synonyme de retombées économiques majeure.

En effet, la restructuration du quartier gare avec l’implémentation d’EuroRennes va changer un grand nombre de choses au sein du territoire. Riche de 115 000 m² de logements, 130 000 m² de bureaux et 30 000 m² de commerces et loisirs, le nouveau quartier d’affaires sera desservi par les lignes de métro A et B. Cela va dynamiser l’économie locale, attirer de nombreuses entreprises, faciliter la mobilité et développer l’emploi comme il se doit, sans compter que la LGV, qui vise à raccourcir les distances, rapproche maintenant les hommes et les femmes, que cela soit pour leur travail mais aussi leur vie sociale.

La LGV : un investissement gagnant pour les Rennais

Si la plupart des nouveaux acheteurs sont vraisemblablement rennais (45 % des biens achetés en 2017 ont été acquis par des investisseurs originaires de l’Ille-et-Vilaine), les notaires s’attendent tout de même à assister, dans les prochains mois, à un afflux de Franciliens désireux de chasser le spleen parisien. La LGV relie désormais Rennes à Paris en moins d’une heure et trente minutes ! Les acquisitions devraient donc aller bon train, sans compter qu’investir dans une maison ou un appartement situé dans le quartier EuroRennes sera forcément synonyme de plus-value immobilière.

Il est également bon de noter que la politique locale sur l’habitat s’évertue depuis plusieurs années à compenser l’augmentation des prix de l’immobilier et la tension démographique. De ce fait, Rennes est l’une des rares villes françaises à encourager le Prêt Social Location-Accession (PSLA), dispositif qui permet aux primo-accédants d’acheter leur première maison plus facilement.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus